Glossaire

A

AGILE STAGE-GATE

C'est une adaptation récente du processus Stage-Gate.


L'Agile Stage-Gate combine la structure (phases et jalons) du processus Stage-Gate classique avec des équipes autonomes et des itérations en cycle court des méthodologies Agile (le plus souvent dérivées de Scrum).

En introduisant des itérations à court terme axées sur la livraison d'un produit fonctionnel, le système Agile Stage-Gate vise à augmenter la fréquence et la rapidité des retours des clients et des utilisateurs, ce qui permet aux équipes de se concentrer sur les développements qui apportent le plus de valeur à l'organisation et à ses clients, et de s'adapter rapidement aux changements du marché.

 

Voir également : methodologie agile, stage-gate ®, scrum | Sur le même thème : démo planisware enterprise : combiner les méthodes agile avec stage-gate

B

BURNDOWN CHART (BDC)

le Burndown Chart ou BDC, traduit en français par graphique d'avancement, est un type de graphique utilisé dans les méthodologies agiles pour mesurer la quantité de travail restant par rapport au temps.

Un graphique d'avancement classique représentera généralement le travail restant à faire (features, estimation en jour idéal, team days, etc.) sur l'axe vertical, et le temps (jours, itérations, sprints, etc.) sur l'axe horizontal.

Le Burndown Chart est très utile pour mesurer l'avancement réel du travail par rapport à l'avancement idéal et pour détecter très tôt les éventuels dépassements de délais et problèmes de rythme de travail.

 

Voir également : methodologie agile, scrum

D

DESIGN FOR EXCELLENCE (DfX)

Le Design for eXcellence (DfX) est un ensemble de méthodologies visant à intégrer, dès la phase de conception, des optimisations pour les étapes ultérieures de la production, de l'entretien ou de l'élimination d'un produit dès la phase de conception. X est une variable pouvant avoir une valeur différente.

Parmi les exemples de ces méthodologies, on peut citer la conception pour la fabricabilité (DfM : maximiser la facilité avec laquelle un produit est fabriqué), la conception pour la fiabilité (DfR : prévenir la défaillance du produit pendant un temps donné) ou la conception pour la logistique (DfL : minimiser les coûts logistiques).

La DfX est également connue sous le nom de Conception pour l'excellence.

 

DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX PRODUITS

Le développement de nouveaux produits est le processus de développement d'un nouveau produit, service, technologie ou processus (ou d'innovation sur un produit existant) de l'idée initiale à son lancement.

Classiquement, le NPD peut être divisé en six étapes, chacune avec un résultat attendu et souvent une porte décisionnelle : examen des idées (sélection des idées les plus prometteuses), test du concept (étude de faisabilité et de marché, identification des utilisateurs potentiels et test du concept), analyse commerciale (ce produit sera-t-il rentable ?), test du prototype, mise en œuvre du produit et lancement.

 

Voir également : gestion du cycle de vie des produits, stage-gate ®, méthodologie dmadv

E

EARNED VALUE MANAGEMENT (EVM)

Le Earned Value Management, traduit en français par la gestion de la valeur acquise est une technique d'évaluation de projet permettant de mesurer l'avancement d'un projet, de signaler les écarts par rapport au programme et au budget de référence, et de prévoir sa date d'achèvement et son coût final.

L'EVM est centrée sur la mesure et le suivi de la valeur acquise (EV) d'un projet, qui est la valeur intrinsèque du travail déjà effectué à un moment donné dans le temps. La valeur acquise est comparée à la valeur prévue (c'est-à-dire la valeur du travail qui aurait dû être effectué si tout s'était déroulé comme prévu) et au coût réel (c'est-à-dire le budget réellement dépensé pour effectuer le travail).

L'EVM est désormais considérée comme une bonne pratique pour la gestion des projets et des programmes. Les ministères américains de la défense et de l'énergie, la NASA, la FAA et d'autres agences liées à la technologie ont adopté l'EVM comme outil central pour la gestion et la mesure des performances de leurs programmes de passation de marchés.

 

Voir également : systeme de gestion de la valeur acquise

ENTERPRISE AGILE FRAMEWORK

L'Enterprise Agile Framework est un type de méthodologie Agile qui vise à adapter les principes et les pratiques Agiles à l'entreprise et à relever les défis spécifiques de la gestion d'un grand nombre d'équipes Agiles de grandes tailles (c'est-à-dire composées de centaines ou de milliers de membres). Le tout, en continuant à tenir les promesses des méthodes de développement Agile.

lire la suite...

Voir également : methodologie agile, scrum | Sur le même thème : démo planisware enterprise : combiner les méthodes agile avec stage-gate

EQUIPES DISTRIBUEES

Les équipes distribuées sont des équipes dispersées géographiquement, qui travaillent ensemble à distance et qui ont davantage besoin de collaborer pour avancer efficacement dans leurs projets.

 

Sur le même thème : travail à distance : comment collaborer efficacement ?

ESTIMATION PARAMETRIQUE

Une méthode d'estimation du coût et de la durée d'un projet, utilisée notamment dans les secteurs des sciences de la vie, de l'ingénierie et de la construction, dans laquelle le projet est modélisé à l'aide d'algorithmes prédéfinis.

L'estimation paramétrique est souvent perçue comme l'une des méthodes d'estimation les plus précises et les plus fiables, mais elle nécessite un effort important dès le départ.

lire la suite...

EXTREME PROGRAMMING (XP)

l'Extreme programming est une des premières Méthodes Agile de développement de logiciels, qui met l'accent sur l'excellence des compétences de développement plutôt que sur la gestion de projets complexes.

Dans XP, douze pratiques techniques basées sur les valeurs de communication, de simplicité, de retour d'information et de courage structurent de courtes itérations axées sur la livraison de produits de haute qualité. Le client est très impliqué dans la définition et la priorisation des fonctionnalités (cartes descriptives) à développer, tandis que la petite équipe de développement (12 personnes ou moins), autogérée et étroitement intégrée, utilise des tests et une planification continus, et de courtes boucles de rétroaction pour livrer un logiciel à des intervalles très courts (1 à 4 semaines).

 

Voir également : methodologie agile, scrum, methode de developpement des systemes dynamiques

F

FEATURE DRIVEN DEVELOPMENT (FDD)

Le Feature Driven Development, traduit en français par, développement axé sur les caractéristiques est une méthode de développement Agile adaptée aux projets à grande échelle (permet à plusieurs équipes de travailler simultanément), qui utilise les fonctionnalités comme unité de travail de base et des itérations très courtes.

Un projet FDD commence par la création d'un modèle (domaine), qui est décomposé en fonctionnalités pouvant chacune être mise en œuvre en moins de deux semaines (généralement un à trois jours). Chaque fonctionnalité sera ensuite planifiée, conçue et mise en place conformément à un processus itératif et incrémentiel. L'avancement du projet est contrôlé par une liste centrale de caractéristiques codées par couleur, et le modèle d'objet est mis à jour à chaque itération.

 

Voir également : methodologie agile, scrum, extreme programming, methode de developpement des systemes dynamiques, lean software development

FRONTIERE EFFICIENTE

L'Efficient Frontier, traduit en français par Frontière efficiente est une méthode dérivée de la théorie du portefeuille financier pour déterminer, à partir d'un ensemble de propositions de projets, le portefeuille de projets optimal (c'est-à-dire la sélection des projets) qui maximisera la valeur pour l'organisation à chaque niveau d'investissement ou de ressources disponibles.

 

lire la suite...

Sur le même thème : démo planisware enterprise: optimisez votre portefeuille de produits grâce à l'efficient frontier

G

GESTION DE LA CAPACITE

C'est un ensemble d'outils, de stratégies et de techniques utilisés pour estimer la quantité de travail nécessaire pour répondre à la demande prévue à court, moyen et long terme.

Ces données permettront à l'organisation de calculer les besoins nécessaires en ressources (équipements, main-d'oeuvre, installations, systèmes, etc.) et de minimiser les ressources inutilisées ou la surproduction, ou de prévenir les conflits et goulets d'étranglement.

Certaines approches de la gestion de la capacité comprennent : la stratégie de leadership (augmenter la capacité pour répondre à une augmentation prévue de la demande), la stratégie de suivi (répondre aux augmentations ou aux diminutions de la demande à mesure qu'elles se produisent) et la stratégie d'adéquation (augmenter la capacité lorsque la demande commence à augmenter, pour rester en avance sur la tendance).
 

Sur le même thème : réussir l'affectation des ressources aux projets, démo planisware enterprise : planification tactique des ressources

GESTION DE PORTEFEUILLE DE PROJET (PPM)

La gestion de portefeuille de projets est une série d'outils, de méthodologies et de stratégies pour analyser, hiérarchiser et gérer les éléments d'un portefeuille de produits.

Le PPM permet aux décideurs d'allouer les ressources de manière optimale entre les différents produits, d'identifier les domaines d'amélioration potentiels, d'équilibrer la gamme de produits pour assurer la rentabilité et la durabilité et de maintenir l'alignement entre les produits et la stratégie de l'entreprise.

La gestion de portefeuille de projets vise à évaluer les projets aussi précisément que possible afin d'apprécier leur importance stratégique, l'utilisation relative des ressources et la rentabilité réelle/projetée, et de prendre les décisions adéquates en matière d'allocation ou d'abandon. Son deuxième objectif est de regrouper et de séquencer les projets de manière à assurer une utilisation optimale des ressources existantes, à tirer parti des produits et processus de travail communs, à équilibrer les risques, les coûts et les contraintes, à anticiper les besoins en capacité et en ressource et ainsi atteindre les objectifs stratégiques.

 

Voir également : portefeuille de projets

GESTION DES RESSOURCES

Il s'agit d'un ensemble d'outils, de stratégies et de techniques utilisés pour allouer dynamiquement les ressources au sein d'un projet, d'un programme ou d'un portefeuille. Les ressources peuvent comprendre les compétences de la main-d'œuvre, le budget, l'inventaire, l'infrastructure technique, les ressources de production, etc.

Alors que la planification des capacités concerne l'organisation dans son ensemble et considère les ressources à un haut niveau, la gestion des ressources aborde les ressources de manière plus concrète et plus granulaire au sein d'un périmètre plus restreint (un projet, un programme ou un portefeuille).

 

Sur le même thème : démo planisware enterprise: la gestion des ressources grâce au modèle 'supply and demand', démo planisware enterprise : planification tactique des ressources

GESTION DU CYCLE DE VIE DES PRODUITS

C'est un terme général qui désigne le processus de gestion, du point de vue de l'ingénierie, d'un produit depuis l'idée initiale, sa conception, son développement et sa fabrication jusqu'à sa fin de vie.

Le PLM est souvent considéré comme l'un des quatre piliers stratégiques des entreprises modernes avec la planification des ressources de l'entreprise, la gestion de la chaîne d'approvisionnement et la gestion des relations avec les clients, et devrait être intégré à ces autres piliers pour un effet maximal.

Le PLM peut être divisé en trois phases principales qui coïncident avec les étapes de maturité du produit : développement de nouveaux produits, maintien et gestion de la fin de vie.

 

 

Voir également : developpement de nouveaux produits

GESTION DU PORTEFEUILLE DE PROJETS D'ENTREPRISE (EPPM)

l'EPPM est un type de gestion de projet/portefeuille de produits de niveau supérieur et plus intégré.

L'EPPM peut inclure différents types de portefeuilles, notamment des portefeuilles de nouveaux produits, des portefeuilles de projets permettant de réduire les coûts, des portefeuilles de produits sur le marché, des portefeuilles de technologies, etc. Étant donné que l'EPPM nécessite une collecte d'informations complète, de bout en bout et en temps réel, le concept est le plus souvent abordé en même temps que l'utilisation stratégique et la mise en œuvre de logiciels PPM intégrés (tels que Planisware).

 

 

Voir également : gestion de portefeuille de projet, portefeuille de projets

I

IDEATION

L'idéation ou générateurs d'idées, est dans son sens le plus strict, le processus de génération, de développement et de communication des idées.

Dans le contexte de la PPM, l'idéation prend un sens plus large et comprend les processus d'évaluation, de comparaison et de sélection des idées, ainsi que le regroupement et la fusion de ces idées dans de nouvelles propositions de projets ou dans des extensions de projets existants.

L'idéation joue un rôle stratégique clé en PPM, car elle renforce la capacité d'innovation d'une organisation et conditionne ainsi la durabilité et le renouvellement de son ou ses portefeuilles au fil du temps. Le processus de gestion de l'idéation peut également déterminer le succès ou l'échec d'un projet, car des études empiriques montrent que les erreurs au stade de la conception ont l'impact le plus durable.

 

INNOVATION DISRUPTIVE

C'est un concept d'innovation qui créé de nouveaux marchés ou modifie fondamentalement la dynamique et la hiérarchie d'un marché existant en introduisant des changements créatifs inattendus dans un produit, un service, un processus ou une technologie. La plupart du temps, le changement créatif apportera la simplicité (et l'intuitivité), l'accessibilité financière ou l'accessibilité à un domaine où les produits ou technologies existants sont complexes ou coûteux.

Un grand nombre de faillites d'entreprises pérennes ont été attribuées aux effets de l'innovation perturbatrice, qui sont d'autant plus difficiles à compenser qu'ils sont inattendus, et présentent donc un risque critique.

 

Voir également : innovation durable

INNOVATION DURABLE

C'est une type d'innovation par lequel des caractéristiques ou des évolutions créatives parfois petites, parfois plus grandes, sont intégrées en continu à des produits, services, technologies ou processus existants.

L'innovation durable est une stratégie à l'echelle de l'entreprise qui nécessite de placer la valeur du client en tête des priorités de l'entreprise (et donc de repousser les autres priorités telles que la rentabilité pour les actionnaires à plus tard). Elle influencera souvent, parfois de manière significative, la culture et les processus de gestion de l'organisation.

Contrairement à l'innovation perturbatrice, l'innovation durable ne modifie pas fondamentalement la dynamique de l'industrie ni ne bouleverse sa hiérarchie.

 

 

Voir également : innovation disruptive | Sur le même thème : démo planisware enterprise: intégrer une stratégie d'innovation à votre portefeuille produit

L

LEAN SOFTWARE DEVELOPMENT (LSD)

Le Lean Software Development, traduit en français par, développement de logiciels Lean est l'application des principes et des techniques de la gestion Lean au développement de logiciels. Le LSD est généralement considéré comme faisant partie de la famille des approches Agile, et souvent utilisé en combinaison avec une ou plusieurs autres méthodes.

Le LSD est fondé sur les principes de simplicité et d'économie (éliminer le gaspillage, livrer rapidement), de vision globale et intégrée du projet (incorporer l'intégrité et la qualité, optimiser l'ensemble), d'apprentissage et d'amélioration continus (en utilisant des itérations courtes, des tests continus et les commentaires des équipes et des utilisateurs), de réduction des risques d'incertitude (en retardant l'engagement et en intégrant rapidement les commentaires) et de valorisation des personnes (en responsabilisant les membres des équipes et en accordant une place centrale au client).

 

 

Voir également : methodologie agile, scrum, extreme programming, feature driven development, methode de developpement des systemes dynamiques

Pages