La gestion des risques dans le domaine de l’innovation

De l’idée créatrice à l’adoption d’un produit nouveau, la gestion des risques ne concerne pas les stratégies.

L’entreprise doit ainsi gérer les risques tout au long du processus d’innovation afin de multiplier les chances de réussite du projet. Ce travail consiste dans l’identification préliminaire des risques à différents niveaux : stratégique (impact sur l’entreprise souhaitant développer un produit nouveau), projet (impact sur l’organisation en charge du projet d’innovation) et produit (impact sur le processus de conception).

Au sein de marchés en perpétuels mouvements, la compétitivité des entreprises dépend de leur pouvoir d’innovation. Les statistiques montrent ainsi que seulement 16,7 % des projets de conception arrivent à terme et ont des résultats positifs. Pour arriver au succès attendu que représente l’adoption d’un projet d’innovation, l’entreprise doit considérer les risques éventuels non seulement au niveau stratégique (où se concrétise la décision d’innover), mais aussi au niveau du projet d’innovation (choix de l’organisation et des technologies) et au niveau de la conception.

L’effet des risques liés à la conception de produit innovants

Au niveau stratégique, les projets concernant la conception d’un produit innovant ont un impact très fort sur l’ensemble de l’entreprise. Les résultats de ces projets pourront ainsi influencer la durée de vie de l’entreprise, l’image que le client se fait de celle-ci ou encore sa relation avec la concurrence. Pour éviter l’insuccès de ce type de projet, une politique de gestion des risques doit donc être adoptée à tous les niveaux du processus de conception d’un produit innovant.

Au niveau du projet d’innovation (la décision a été prise d’investir pour innover au niveau stratégique, il s’agit maintenant au niveau projet de definir les ressources, les technologies, les délais, les coûts, etc.), la notion de risque est fortement présente. Les risques à ce niveau peuvent faire que le projet ne s’exécute pas conformément aux objectifs initialement fixés.

La particularité des projets d’innovation

La particularité des projets d’innovation réside dans le fait que l’on ne connait pas nécessairement les besoins techniques et humains nécessaires au bon déroulement du projet, et donc que l’on ne connaît pas les risques inhérents. Ainsi, si l’on ne systématise pas une analyse des risques projets, la continuation de l’activité peut avoir de graves conséquences sur l’organisation mise en oeuvre. Il s’agit donc d’identifier tous les scénarios du projet possibles et de choisir le “moins risqué”. La surveillance et la veille technologique permettent de maintenir la connexion avec l’environnement de l’organisation en charge du projet afin de réagir à de nouveaux risques, voire les anticiper.

Interactions des risques au niveau de la conception du produit

De nos jours, l’environnement concurrentiel conduit les entreprises à plus d’anticipation concernant l’évolution des demandes du client. Au niveau de l’entreprise, le pouvoir d’innovation est désormais primordial, c’est pourquoi la maîtrise de tous les risques liés à la conception de produits innovants est un sujet de plus en plus préoccupant. Ainsi, pour atteindre le succès escompté, l’entreprise doit effectuer une analyse complète des risques au niveau stratégique, projet et produit, ce qui permettra de mieux guider tous les acteurs impliqués dans les prises de décision.